Quel message porte le style vestimentaire de D. Trump et H. Clinton ?

trump-clinton

 

Virginia Woolf dans son roman Orlando, a précisé que nos vêtements « changent notre vision du monde et la vision du monde de nous ».

Donald Trump et l’art de la frime

Avec les mots de Woolf à l’esprit, et l’élection présidentielle de 2016, le mode vestimentaire du magnat des affaires, Donald Trump et l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton, offre un minutieux aperçu de chaque candidat.

La tenue vestimentaire du candidat de chaque parti révèle un sens cristallisé de ce qui a contribué à la popularité de chaque candidat aux yeux du public Américain. Plus que tout autre candidat à la présidence dans l’histoire récente, l’image physique de Trump est une incarnation de ce qu’il représente. Bien qu’il soit milliardaire, il est une personnification de la richesse et des liens de pouvoir à travers ses costumes carrés. En d’autres termes, avec ce Monsieur, tout est prétentieux. La manière dont il s’habille est l’image d’un milliardaire frimeur et arrogant.

Très vaniteux, marqué par sa peau bronzée et le contour blanc de ses yeux suggère qu’il passe assez de temps dans un solarium, ou il utilise trop de spray bronzant. Chose qui a été confirmé par le maquilleur Jason Kelly qui a révélé ses habitudes quotidiennes. D’ailleurs, l’hyperpigmentation autour de ses yeux prouvent qu’il porte assez fréquemment des lunettes protectrices anti-UV.

Bien sûr, un aperçu des costards de Trump ne serait pas complet sans mentionner son étrange coiffure, la couleur et la qualité de sa chevelure. Niant avoir implanté des cheveux autologues à 60 000 $, il a tout de même confirmé son recours à un blanchiment dentaire.

Le message vestimentaire de H. Clinton

Quant à la démocrate, Hillary Clinton, elle adopte fréquemment un pantalon symbolisant ainsi la femme laborieuse et dynamique.

Connue dans les années 90 par ses habits fashion, elle est loin de représenter la classe moyenne Américaine la haute bourgeoisie. La raison est simple : une discordance totale entre les pièces vestimentaires.

D’une manière générale, ses uniformes sont politiquement acceptables mais populairement désavoués. D’ailleurs, plusieurs stylistes lui ont conseillé de mettre en valeur sa forte personnalité.  En tant que politicienne et femme, H. Clinton doit marcher dans une corde raide de la féminité. En d’autres termes, elle est censée respecter les normes de beauté féminine, mais en faisant comprendre qu’elle est capable de rivaliser avec les hommes.

Comme cette élection a atteint son paroxysme, une évaluation du look des candidats pourrait être tranchante sur la prise de décision des électeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

1 + treize =